Spellbreak : un Battle Royale qui brise les codes

Spellbreak est un petit bijou de l’Epic Games Luncher, en Closed Alpha pour l’instant. Kesako ? Comment y jouer ? Vous serez tout à la fin de notre article.

Edité par Proletariat, Spellbreak est un RPG, Battle Royale qui sort de l’ordinaire.
Free to play (comprenez « gratuit à jouer ») pour l’instant, le développement prendra fin normalement courant 2019. Des Packs fondateurs sont déjà en vente apportant pléthore de bonus et de personnalisations moyennent évidement un petit billet (50€, 80€ ou 120€)
Cependant, les développeurs n’étant pas trop assoiffé d’argent ni d’élitisme, le jeu est accessible en soumettant une demande de clefs alpha, vous devez simplement renseigner votre adresse e-mail, votre continent et votre Tag Discord (Play Spellbreak), la réponse est assez rapide, de 2 à 15 jours.

Pour l’instant, exclusivité PC, le gameplay s’axe sur la personnalisation et combinaisons de sorts. Enfilez des gants magiques et apprêtez-vous à en découdre dans des combats grandioses. Ces gants magiques représentent chacun un élément (ex : vent, feu, glace, terre, électricité, …) assurant le rôle d’attaque primaire et secondaire.
De plus, vous avez un emplacement dédié à une capacité spéciale, s’apparentant à un « Ultime » dans d’autre jeux (c.f. Overwatch, Paladins, …) qui joue souvent sur la mobilité (ex : Invisibilité/Rapidité, Vol dans les airs, etc …). N’oublions pas que qui dit battle royale dit désormais potions de soins/shield. J’ai trouvé le gameplay assez dynamique et intuitif, on est un peu perdu durant les 2 premières parties (jamais 2 sans 3 si vous n’êtes pas au top de votre forme cérébrale) mais point d’inquiétude on s’y fait très vite et on peut donc enfin profiter de ce jeu ! Les attaques sont superbement animées ce qui rend les affrontements assez spectaculaire (à l’échelle d’un jeu de petit studio, entendons-nous bien).


Concernant les graphismes : ils sont assez rafraichissants, sortant des sentiers battus en nous rappelant néanmoins un peu Zelda : Breath of the Wild dans l’aspect ultra polish s’accordant très bien avec le thème magic fantasy sans retomber dans les classiques graphismes des MMORPG d’antan (Tera ou Black Desert Online pour ne citer qu’eux).

Ne voulant pas vous gâcher toute la découverte (et ayant épuisé mes arguments) j’en reste là et ne peux vous souhaiter que mes salutations.

Rédigé par Sugiii

Articles relatifs
Actuellement en DIRECT !
Actuellement HORS-LIGNE !